Catégorie : Non classé

Granité pastèque

Pour cette recette, nous allons utiliser des fruits de saison !

Une recette ultrasimple à faire pour mettre en valeur les bonnes pastèques de saison… On en profite pour préparer ces petites douceurs à servir à la place d’une glace ou d’un café gourmand.

Ingrédient : pour 4 personnes

– 120g de sucre glace

– 3 cuillères à soupe de jus de citron

– 800g de pastèque haché (1 pastèque)

Préparation :  10 minutes

1.Dénoyauter la pastèque.

2.A l’aide d’un mixeur, réduire en purée la pastèque, le jus de citron et le sucre glace.

3.Verser dans un plat peu profond et congeler pendant au moins 3 heures.

4.Briser le granité toutes les heures avec une fourchette.

La pastèque

La pastèque, ou melon d’eau, possède un goût rafraîchissant qui désaltère. Elle se déguste bien fraîche, par une journée chaude… sans lui ajouter le moindre assaisonnement. Pour les amateurs de cuisine, elle permet aussi la réalisation de recettes saines et légères. Elle peut d’ailleurs être cuite et dégustée en version salée. En effet, elle se marie particulièrement bien avec le fromage et l’huile d’olive. Rouge ou rosée, blanche ou jaune, sa chair est une importante source de lycopène, un antioxydant qui protégerait contre plusieurs maladies. Les pépins de la pastèque sont comestibles et fournissent de la vitamine C.

La classification des sources de nutriments est établie en fonction des portions. Ainsi, consommée en plus grande quantité, la pastèque devient une source de plusieurs nutriments importants. Par exemple, une tasse de pastèque ce qui équivaut à 2 portions est une source de magnésium, de cuivre, de vitamine A, de vitamine B5 et de vitamine B6.

Plusieurs études prospectives et épidémiologiques ont démontré qu’une consommation élevée de fruits et de légumes diminuait le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies chroniques. La présence d’antioxydants dans les fruits et les légumes joue un rôle dans ces effets protecteurs.

La fête des fruits et légumes

Depuis plus de 10 ans, la fête des fruits et légumes frais s’invite chaque printemps dans le 17ème arrondissement de Paris. En 2020 elle s’est étendue du 11 au 20 juin. Tout au long de la semaine, un menu spécial a été proposé dans toutes les écoles du 17ème, composé et imaginé par le chef cuisinier responsable de la qualité des produits Claude CHAUVIER. Avec l’appui de l’organisme Interprofessionnel des fruits et légumes frais : Interfel ; et la participation des écoles, de la caisse des écoles du 17ème, et des producteurs, qui mettent les fruits et les légumes frais à l’honneur.

La CDE17 et Interfel ont décidé de mettre en place 3 animations à l’école de porte de Champerret, durant lesquels les enfants ont pu gouter et apprendre sur l’intérêt des fruits et légumes frais :

  • Comment ça pousse ?

La première animation consistait à faire deviner aux enfants les environnements et conditions dont les fruits et légumes ont besoin dans la nature, grâce à 3 mini-jeux sensoriels :

  • Le toucher : les enfants devaient trouver le nom du fruit ou légume, dans un sac grâce à leurs mains sans voir à l’intérieur.
  • L’odorat : grâce à différents parfums les enfants devait trouver de quel fruit ou légume il s’agissait.
  • La vue : le principe était de trouver les légumes ou les fruits qui étaient sur les photos

L’objectif de ce jeux éducatif a été de leur faire apprendre et connaitre les principales différences qu’il y a entre les légumes et les fruits. Une intervenante était présente pour les aider.

  • Smoothie et jus de fruits avec le Chef de la cuisine Champerret Michel TAILLANDIER

La seconde animation se faisait en continuité de la première. Dans un premier temps le chef Michel TAILLANDIER et Natalia CAMACHO AREVALO (alternante en M2 Management et Développement Durable) ont interrogé les enfants sur le nom et la famille des différents fruits exposés ramenés pour l’occasion. Une fois cette première partie finie il passait à la réalisation du smoothie et ensuite il faisait déguster le smoothie aux enfants. L’objectif du stand smoothie était de montrer une nouvelle forme de consommation des fruits tout en impliquant les enfants sur différentes questions sur les fruits et légumes.

  • Le jus mystérieux

La troisième animation, réalisée par Carole Saliou (responsable contrôle qualité) a été présentée en fin de repas juste avant le retour dans la cour de récréation. Les enfants ont tous reçu un verre de jus, dont-ils-devaient retrouver les ingrédients à l’aide de leurs papilles.

L’objectif de la fête des fruits et légumes est de réaliser des recettes originales et favoriser la découverte des produits en donnant envie dans l’assiette des enfants. Des diététiciennes interviennent pour créer un évènement festif et joyeux autour des produits frais. Elles mettent en place des décorations dans les réfectoires, mais aussi créent des animations, pour inviter au partage, à la convivialité en proposant une expérience ludique et divertissante.

La légumerie de la coopérative bio et locale d’île de France

Après nos visites en décembre 2020 de la ferme des Vergers de Cossigny qui produit des fruits et légumes bio et de l’exploitation laitière de la Ferme de Sigy, qui propose des yaourts locaux, nous sommes allés découvrir la légumerie de Combs-la-Ville fin mai. Geoffroy Boulard, Maire du 17ème et Président de la CDE17, était accompagné de Sonia HAZARABEDIAN, élue du 17ème en charge de la restauration scolaire, de l’alimentation durable et de l’agriculture urbaine, et de l’équipe administrative de la caisse des écoles. Nous avons pu rencontrer Marc CHAUVIN le président de la coop-bio, et agriculteur, afin d’échanger sur différents sujets autour de la restauration collective.

Inaugurée en 2020 à Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne, cette légumerie doit transformer chaque année
2 000 à 3 000 tonnes de légumes bio et locaux pour la restauration collective de la région. Un grand pas pour la filière bio, qui compte sur ce nouveau site, le premier de cette taille dans la région parisienne.

Derrière les grands murs de tôle grise sortis de terre, la chaine de transformation de la légumerie s’active sur ses 3 lignes de production qui nettoient, trient et emballent leurs premières pommes de terre et carottes. Puis viendront les lentilles, les céleris, … tous issus de l’agriculture biologique locale, et tous destinés à la restauration scolaire. Elle transforme les produits bruts (1ère gamme), en produit crus ou cuits prêts à l’emploi 4ème et 5ème gamme.

L’objectif de cette légumerie est d’une part de promouvoir les produits bio et locaux en circuit court avec l’arrivée de nouveaux produits et gammes, avec un juste prix pour les différentes parties. D’autre part, cette légumerie permet de massifier les volumes transformés, ce qui réduit l’impact des contraintes logistiques. Elle permet également de réduire considérablement l’utilisation du plastique et les déchets organiques à zéro.

La principale volonté de la Coopérative Bio d’Île-de-France est de centraliser l’intégralité de l’offre Bio francilienne générée par ses 59 exploitations agricoles, grâce à la création de la légumerie de Combs-la-Ville. Ses exploitants agricoles sont la force de la coopérative bio, ils permettent d’avoir la plus grande diversité de produits bio et locale en France. Ils sont accompagnés par la coopérative dans leurs projets agricoles, mais aussi sur la logistique qui est très importante (transports, quantités à produire, matériels, …). C’est une volonté de la coop-bio de faciliter la vie des agriculteurs pour qu’ils puissent se focaliser sur leurs exploitations.

L’objectif de la CDE17 est d’aider les producteurs et les coopératives, afin qu’ils se développent en garantissant l’achat des produits à l’avance. Ces visites rentrent dans le cadre de la relation privilégiée de la CDE17 avec la coop-bio, faite d’échanges permanents, et d’accompagnement mutuel. Nous restons convaincus que la restauration scolaire a un rôle majeur à jouer auprès des enfants grâce une bonne alimentation qui contribue à leur développement physique et intellectuel, et la mise en place de bonnes habitudes alimentaires, posant ainsi leur capital santé pour demain.

Le potimarron, mi-potiron, mi-châtaigne

Le potimarron est un légume de la famille des cucurbitacées de la même espèce que les potirons. Plus petit que ce dernier, il pèse entre 1 et 5kg et présente le plus souvent une écorce rouge brique. Sa forme est plus ronde et plus lisse. Le potimarron a une saveur douce et sucrée et un goût caractéristique de châtaigne. On le récolte d’octobre à janvier et il se conserve plusieurs mois dans un endroit frais et sec.

En cuisine, il s’accommode de multiples manières, en gratin, purée, soupe, quiche… et même en dessert ! De plus, inutile de l’éplucher car une fois cuit, sa peau devient tendre et peut être consommée. Côté nutrition, malgré sa saveur sucrée, il est peu calorique et est riche en micro-nutriments, particulièrement en béta-carotène !

La Quiche aux Poireaux

Cette rubrique a pour vocation d’illustrer, à travers quelques recettes choisies saison après saison dans notre répertoire, notre travail quotidien au service de vos enfants.

Nous vous invitons au cœur d’une de nos 6 cuisines pour partager avec l’un de nos chefs toutes les étapes de la confection d’un plat proposé au menu de la Caisse des écoles.

LES INGRÉDIENTS

Pour réaliser cette recette pour l’ensemble des 10 000 convives de l’arrondissement, nous avons utilisé :

  • 174 KG de pâte brisée
  • 616 KG de poireaux coupés
  • 372 L de lait
  • 72 KG d’emmenthal
  • 156 L d’œufs entiers
  • 75 KG de farine
  • 44 KG de flocons d’avoine
  • 432 L de crème fraîche
  • 74 L de jaune d’œuf
LA RECETTE EN IMAGES

BON APPÉTIT